Ajuntament de Barcelona Institut del Paisatje Urbà
home e-mail info
  català      español      english      français   
Guapos per sempre

Devant la porte de certains commerces parmi les plus anciens de Barcelone se trouve, au sol, une plaque de fonte présentant des dessins allégoriques de différentes activités commerciales ainsi qu'une inscription de la municipalité reconnaissant à l'établissement les années de bons et loyaux services rendus à la ville. C'est la plaque Guapos per sempre (Beaux pour toujours)que l'Institut du Paysage urbain concède aux commerces -et à leurs propriétaires-, depuis 1993, lorsqu'ils ont su développer leur négoce dans l'économie moderne tout en conservant leur identité barcelonaise ainsi que les valeurs artistiques de la décoration originale. Les établissements ainsi récompensés ont plus de cinquante ans d'activité continue dans le même secteur et dans le même environnement, et ils conservent le caractère qui correspond à leur image extérieure. En 2004, il y avait déjà un total de cent cinq commerces portant cette plaque à Barcelone : il s'agit d'une sélection des établissements modernistes Guapos per sempre.

ANTIGA CASA FIGUERAS - PASTISSERIA ESCRIBÀ (15)
La Rambla, 83 - Petxina,1s
Le commerçant Jaume Figueras, en 1902, chargea Antoni Ros, peintre et scénographe, de la décoration de sa boutique, où il fabriquait et vendait des pâtes alimentaires. Conjointement au décorateur, toute une équipe d'artistes y a travaillé, et parmi eux le sculpteur Lambert Escaler, les verriers de l'entreprise Rigalt, Granell i Cia, et Mario Maragliano pour les mosaïques. La façade est un magnifique exemple permettant de prendre toute la mesure de l'intégration des divers arts décoratifs, avec leur diversité de volumes et de finitions : pierre, reliefs sculptés symbolistes, mosaïques, vitraux assemblés au plomb, et fer forgé. En 1986, la boutique a été réhabilitée par la famille Escribà.
CAFÈ DE L’ÒPERA (11)
Rambla, 74
Ce café, qui date de 1929, a été fondé pour en faire la chocolaterie La Mallorquina vers 1890. À la porte principale, on remarque un encadrement de bois, avec des motifs naturalistes taillés, combiné avec deux montants de marbre. L'intérieur est de style XIXe siècle, avec des colonnes de fonte, des panneaux peints sur de la toile, et des miroirs ornés de dessins gravés à l'acide qui représentent des figures féminines faisant référence à des personnages de divers opéras.
CAMISERIA BONET (10)
La Rambla, 72
Fundada el 1890 i regentada fins a finals del 2002 per la tercera generació de la família Bonet. A la façana subsisteix el revestiment de fusta, que arriba fins a l’entresòl, espai originalment ocupat pel taller, amb una vitrina, que s’emmarca amb dos rètols dibuixats sobre una làmina metàl·lica martellejada. La fusta utilit-zada a tota la botiga és caoba, amb petites mostres de decoració floral als angles. El juliol del 2002, la Camiseria Bonet va rebre el Premi de Tradició Comercial atorgat per la Generalitat de Catalunya. Poc mès tard va canviar de propietari.


CASA TEIXIDOR
Rda. Sant Pere,16
Il s'agit d'un commerce fondé en 1890 et géré jusqu'à la fin de l'année 2002 par la troisième génération de la famille Bonet. Sur la façade subsiste tout le revêtement de bois qui s'élève jusqu'à l'entresol, espace occupé à l'origine par l'atelier, avec une vitrine, qui est encadrée par deux enseignes dessinées sur une plaque métallique martelée. Le bois utilisé dans l'ensemble de la boutique est de l'acajou, avec de petits échantillons de décoration florale aux angles. En juillet 2002, la chemiserie Bonet a reçu le Prix de la tradition commerciale délivré par la Generalitat de Catalunya. Un peu plus tard, il y a eu un changement de propriétaire.
CONFITERIA J. REÑÉ
Consell de Cent, 362
Établissement ouvert depuis 1910 en tant que pâtisserie, alors que dès 1892 la famille Reñé y avait installé sa fabrique La Suiza-Reñé.
La boutique a été redécorée par Enric Llardent, qui a utilisé pour l'essentiel deux matériaux : le marbre pour les socles des présentoirs, et l'acajou de Cuba pour tous les encadrements. À l'intérieur, les grandes vitrines, elles aussi avec des encadrements de bois, de même que l'ornementation de plâtre du plafond ont été maintenus. Depuis 2003, l'établissement se consacre à la restauration.
EL INGENIO
Rauric, 6
En 1838, le sculpteur Escaler a ouvert la boutique El Ingenio, spécialisée dans la fabrication d'articles populaires et de fêtes, fonction qu'ont maintenue ses successeurs, la famille Homs Cardona, de même qu'ils ont respecté toute la décoration. Sur la porte d'entrée, un revêtement de bois est délimité par des moulures du même matériau, en doré, avec des décorations de médaillons. À l'intérieur, les étagères et les placards d'origine, aux lignes simples et fabriqués en bois, ont été conservés ; ils recouvrent aussi l'ensemble des murs. On peut parfois visiter l'atelier.

ELS QUATRE GATS (23)
Montsió, 3 bis
Dans la Casa Martí, œuvre de Josep Puig i Cadafalch datant de 1896, on trouve le bar-restaurant Els Quatre Gats, fondé par Pere Romeu et Miquel Utrillo, et ouvert, dans une première époque, vers 1903. À l'intérieur de l'établissement, le caractère néo-gothique de la construction est évident, de même que la recherche d'une configuration d'espace proprement « rural catalan », avec la décoration de céramique aux thèmes floraux et géométriques, les encadrements de pierre, et les différents éléments de fer forgé.
FARMÀCIA A. BOLÓS (50)
Rambla Catalunya, 77 - València, 256
La pharmacie Bolós (ancienne pharmacie Novelles) est située au rez-de-chaussée d'un immeuble de Domènech i Estapà. Elle conserve, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, la décoration de 1902, œuvre d'Antoni Falguera, sur un dessin du pharmacien Novelles lui-même. On remarque la porte d'entrée aux lignes droites dans la partie inférieure qui est couronnée par un panneau de lignes ondulées et de motifs floraux. Les feuilles de la porte de verre ceint de plomb sont encadrées dans un riche travail de menuiserie, et l'on voit, dessiné en elles, un oranger avec le nom des anciens propriétaires entrelacé. À l'intérieur, la décoration originale a été maintenue : les présentoirs, les vitraux, les peintures murales ainsi que les objets pharmaceutiques de céramique.
FARMÀCIA CASAUS
Aribau, 91
Ancienne pharmacie Sañé, fondée en 1901, qui a conservé la décoration originale, aussi bien sur la façade qu'à l'intérieur. Le revêtement de la façade suit des lignes austères et géométriques. Les deux ouvertures d'accès sont faites de bois, avec des guirlandes simples comme motif décoratif de base, et des vitrages biseautés avec la même ornementation gravée à l'acide. À l'intérieur, les présentoirs et le comptoir ont été conservés, bien qu'ils aient été adaptés aux besoins modernes.
FARMÀCIA ENRICH
Muntaner, 83
Établissement fondé en 1902 comme pharmacie, qui existe encore de nos jours. À la porte d'entrée, le fer est l'élément de base qui encadre géométriquement les différents vitraux. Dans la partie supérieure, on remarque la décoration faite de guirlandes et de lignes ondulées, en contraste avec les lignes droites de l'ensemble du parement vitré central ; et, dans la partie inférieure, à nouveau un socle ondulé de fonte, caractéristique du Modernisme. Il faut aussi remarquer les tirants en forme de branche, de fer forgé, ainsi que deux motifs pharmaceutiques gravés à l'acide sur les vitraux latéraux. À l'intérieur, tous les présentoirs de bois avec leurs motifs floraux dans les angles ont été conservés.
FARMÀCIA FERRER ARGELAGUET (antiga Farmàcia Robert)
Roger de Llúria, 74
Farmàcia fundada el 1906 d’acord amb l’estil modernista. A l’interior es conserven tots els aparadors de fusta, amb una rica decoració naturalista, així com el taulell i el moble cobrador. Destaca principalment el sostre, amb la representació en “trompe l’oeil” d’un templet i les motllures de guix de garlandes. En els vidres de les portes d’accés es pot llegir el nom de l’antiga farmàcia, dibuixat a l’àcid.

FARMÀCIA GUINART
Gran de Sant Andreu, 306
Fondée en 1896, cette pharmacie conserve pratiquement intacts tous ses éléments modernistes. Sur la façade, on peut observer le travail de fer forgé avec des formes ondulées comme motif décoratif dans les extrémités qui recouvrent jusqu'au bois des portes. Celles-ci, de nos jours, sont totalement en bois alors que leur partie inférieure, à l'origine, était en marbre. On remarquera la céramique, en jaune et bleu, cuite dans les fours Xumetra de Sant Andreu.
FARMÀCIA MADROÑAL
Comte Borrell, 133
Au coin que fait la Gran Via avec le carrer Comte Borrell, se trouvent deux immeubles de logement adossés l'un à l'autre. Au pied de ces bâtiments on peut voir une pharmacie, située au rez-de-chaussée du 133 du carrer Comte Borrell. Fondée en 1901, elle conserve encore des éléments du début du siècle parmi lesquels on remarquera un lampadaire de métal, qui est l'indicateur que l'on utilisait à cette époque pour identifier ce genre de commerces.
FARMÀCIA NORDBECK
Ausiàs Marc, 31
La réalisation de cette pharmacie est attribuée à l'architecte E. Catà, et elle a été datée des environs de l'année 1905. Les panneaux de bois ornés d'une décoration florale sur la façade, le fer forgé ainsi que la frise de vitraux de couleurs qui couronnent les deux ouvertures, l'une de la porte d'accès et l'autre du hall d'entrée, sont plus particulièrement remarquables. À l'intérieur, le mobilier original avec une prédominance des lignes ondulées et des motifs floraux, principalement dans le comptoir, a aussi été conservé.
FARMÀCIA PUIGORIOL
Mallorca, 312 - Girona, 125
La décoration de cette boutique est attribuée à Marià Pau, et l'on pense qu'il l'aurait réalisée en 1913-14, conjointement à une équipe de décorateurs dans laquelle il y aurait eu Francesc Torres, pour la menuiserie de chêne des huisseries et des encadrements, Pere Anglès, pour les meubles, et les frères Nogués, pour le travail du marbre dans le socle. Il faut aussi remarquer les pierres incrustées dans les vitres extérieures biseautées. Les objets originaux, éclairages au gaz, pots de céramique et mobilier, ont été maintenus intacts à l'intérieur.
FILATÈLIA NUMISMÀTICA MONGE
Boters, 2
L'actuelle boutique de philatélie Monge a substitué dans les années quarante la boutique de lingerie Jaumà, commerce qui existait lors de la fondation. On remarquera la décoration totale faite de bois taillé et de reliefs symboliques, qui recouvre les jambages et encadre l'enseigne de forme circulaire, ainsi que la partie inférieure de la façade aux panneaux d'assemblage. Il est possible que l'œuvre ait été réalisée en 1904.
FORN SARRET (40)
Girona, 73
Cette boulangerie est une œuvre réalisée aux alentours de 1898, qui attire l'attention par sa vision d'ensemble. Elle a été créée à partir de l'encadrement de bois qui, avec la courbure de ses lignes qui se croisent et les formes ovales, accueille l'enseigne et s'étend à toute la façade de l'immeuble. Entre les deux portes d'accès, on remarquera sur le mur un écu représentant une moissonneuse. L'enseigne imprimée a pu être, à l'origine, faite de verre encadré de plomb.
GRILL ROOM (11)
Escudellers, 8
Il s'agit de l'ancien Petit Torino décoré par Ricard Capmany aux alentours de 1902. L'établissement occupe le rez-de-chaussée d'un immeuble du XIXe siècle et la façade est décorée d'un revêtement de bois et d'une vitrine centrale couronnée par un écu présentant un taureau rampant (symbole du vermouth Torino, VT). On remarquera les portes et notamment les vitraux de la partie supérieure. L'intérieur a conservé la vitrine aux lignes sinueuses avec des motifs naturalistes ainsi que les deux comptoirs, l'un complètement uni alors que l'autre est orné de céramique. Les travaux de forge des piliers sont remarquables, de même que les lambris peints du premier tronçon du local.

HOTEL ESPAÑA (12)
Sant Pau, 9-11
En 1903, l'architecte Domènech i Montaner se voit chargé de la décoration de la Fonda España, travail qui va gagner le prix de la mairie au meilleur établissement. À l'intérieur, on a conservé intacts certains des salons, avec les rampes de bois et de céramique aux motifs héraldiques, la peinture murale reprenant des thèmes marins, et les éléments ornementaux généraux. C'est ainsi qu'il convient de remarquer dans l'un des salons intérieurs la cheminée d'albâtre modelée en 1901 par le sculpteur Eusebi Arnau.
HOTEL REGINA
Bergara, 2-4
L'hôtel Regina, fondé en 1917, conserve une marquise originale qui constitue un bon exemple du travail des arts décoratifs modernistes. La structure est faite de fer forgé, avec des vitrages encadrés de plomb et des finitions décorées de thèmes naturalistes. Tout l'ensemble est recouvert d'une couche de verre à effet givré. Les vitraux polychromes présentent, d'un côté, la date de fondation et, de l'autre, deux lettres, FR, qui constituent les initiales de son premier propriétaire, Francesc Recasens.

QUEVIURES MÚRRIA (56)
Roger de Llúria, 85
Boutique ouverte sous le nom de La Purísima, en 1898. Il s'agissait alors d'une brûlerie de café qui est devenue de nos jours, avec d'autres propriétaires, une épicerie. Toute la décoration extérieure a été conservée, et l'on remarquera principalement les enseignes et les panneaux publicitaires vitrés, surtout celui qui fait la réclame du traditionnel Anís del Mono. De petites modifications ont été réalisées à l'intérieur mais la caisse, ainsi que le comptoir et les vitrines postérieures, tous faits de bois de pin maritime avec des ornementations géométriques simples, ont été conservés.

PAVIMENTS ESCOFET
Rda. Universitat, 20
Le fabricant de mosaïques Escofet, spécialisé dans les dallages hydrauliques, était situé à l'origine, en 1890, sur la Ronda de Sant Pere, au numéro 8. Par la suite, toute la décoration, aussi bien intérieure qu'extérieure, a été transportée dans son site actuel. Cette décoration est l'œuvre de Josep Pascó (1856-1920), décorateur, professeur de la Llotja et dessinateur de mosaïques. Le revêtement est fait avec des panneaux de pierre artificielle, décorés de motifs floraux et, en même temps, encadrés de bois. Les motifs modernistes sont concentrés sur l'enseigne et sur les grilles supérieures, alors qu'est répété sur le reste un dessin du dallage que le décorateur lui-même avait exécuté.

RESTAURANT VIENA (19)
La Rambla, 115
Le Viena, snack-bar ouvert il y a une quinzaine d'années, occupe le local de l'ancienne charcuterie Mumbrú, fondée en 1889. C'est de cette époque que date la décoration qui y a été conservée jusqu'à nos jours. Dans tout le local, on trouve du bois pour les encadrements de panneaux vitrés peints ornés de motifs floraux : pour la rampe, les vitrines, les deux caisses situées sur les côtés de la porte, comme autant d'éléments décoratifs, et pour le bar, créé récemment en profitant de l'ancien comptoir. On remarquera en particulier la décoration picturale ainsi que les formes géométriques en bois du plafond.

www.pi2.com