Restaurant Viena

1889

Le restaurant Viena se trouve dans un bâtiment d’origine industrielle et de style moderniste. Au moment de sa construction, en 1908, il devait devenir le siège de la Societat General d’Electricitat (Société générale d’Électricité) qui avait été fondée en 1896 pour produire et fournir de l’énergie. La personne qui a été chargé de sa construction est Lluís Muncunill, architecte municipal de la ville de Terrassa à cette époque.

Le bâtiment, construit en brique, est de grandes dimensions. Il est constitué de deux grands halls rectangulaires et parallèles, couverts de voûtes catalanes et sous-divisés en sept tronçons. Il semble que ce soit le premier bâtiment dans lequel l’architecte ait utilisé le système des voûtes catalanes avec sept courbes prononcées formant les sept parties différentes.

À l’extérieur du bâtiment, sur la façade de la rue Unió, on peut voir l’enseigne faite de trencadís, cet assemblage de morceaux de carreaux de céramique fréquent dans le Modernisme, dans laquelle on peut lire le nom de la société. Sur l’autre façade, on peut observer les restes des parements, très austères étant donné qu’il s’agissait d’un bâtiment industriel, qui permettent de deviner la structure intérieure. En effet, la division en sept tronçons est marquée à l’extérieur par la présence des canalisations, ainsi que des grandes fenêtres dans la partie inférieure de l’élévation, et des ensembles de trois fenêtres à l’étage supérieur.

Par la suite, à partir des années cinquante et jusqu’à la fin des années quatre-vingt-dix, le bâtiment a été utilisé comme centre de transformation par la compagnie d’électricité FECSA, jusqu’à ce qu’il soit acquis par l’entreprise Establiments Viena, S.A. Cette société en a commencé la restauration en respectant totalement la structure originale de l’usine et en suivant le style moderniste dans tous les éléments de décoration qu’il a été nécessaire de lui incorporer comme, par exemple, les lumières de l’étage supérieur.

Il faut aussi noter que, pendant ce processus de restauration, on a récupéré une charbonnière qui faisait partie d'un ancien bâtiment. Celui-ci, qui portait le nom de l'entreprise Vapor Busquets, se trouvait sur le terrain même depuis la moitié du XIXe siècle. Il avait été détruit en 1907, et l'on avait oublié jusqu'à l'existence de la charbonnière.

Le local a été ouvert au public en juillet 2000, après de longs travaux, sous le nom de Pizzeria-Restaurant Viena, avec une capacité suffisante pour accueillir deux cent soixante-dix-neuf convives. L'espace, tirant profit des grandes dimensions du bâtiment, est réparti sur trois étages. Au rez-de-chaussée, on a installé des tables dans le premier hall, la cuisine et le four à bois où les pizzas sont préparées –à la vue des clients– dans le deuxième. C’est aussi dans ce deuxième hall que l’on a construit un étage supérieur à structure apparente et ouverte sur le reste de l’espace inférieur. À cet étage, on trouve un espace destiné aux fumeurs.

Finalement, au sous-sol, on retrouve la charbonnière, un espace petit et accueillant, plus particulièrement réservé pour les groupes. Cet espace permet de présenter une exposition permanente de photographies anciennes du bâtiment ainsi que du processus de réhabilitation, intégrant de cette manière le caractère commercial du lieu avec la diffusion et la divulgation du patrimoine industriel.

Au cours du processus de réhabilitation du bâtiment, et dans la création des nouveaux espaces, l’origine moderniste de la construction a été prise en compte, et l’on a tenté d’adapter l’oeuvre nouvelle à ce style artistique. Ainsi, on peut voir comment les lavabos ont été décorés au goût du début du siècle dernier, avec du trencadís et des appliques lumineuses sinueuses en accord avec le Modernisme.

Le restaurant propose une cuisine catalane et italienne de plats familiaux –avec plus d’une dizaine de plats au choix dans les entrées, les pâtes, les pizzas (cuites au four à bois), et les plats de viande ou de poisson– ; ces plats sont élaborés dans le restaurant même. L’ambiance y est tout à fait variée puisque, bien qu’il n’y ait pas de menu du jour, le type de cuisine que le restaurant offre ainsi que ses prix permettent d’en faire un lieu habituel pour les repas quotidiens mais aussi un espace où l’on vient en famille le week-end et en groupe le soir. Parallèlement, on peut y faire des réservations pour des événements et des célébrations concrètes pour des groupes pouvant aller jusqu’à cent personnes.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un espace proposant habituellement des activités ludiques ou culturelles, il fait partie des lieux qui participent aux événements importants de la ville tels que le fameux festival de jazz de Terrassa.



Horaires

De 13 heures à 16 heures et de 20 heures à 24 heures. Ouvert toute l’année.



Plus d'informations

Accès aménagé pour les personnes handicapées. Espaces réservés pour les fumeur.


Obtenir le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone

La Route du Modernisme de Barcelone est un itinéraire qui traverse la Barcelone de Gaudí, de Domènech i Montaner et de Puig i Cadafalch, qui ont fait de Barcelone, conjointement avec d’autres architectes, la capitale mondiale du Modernisme. Grâce à cet itinéraire, vous pourrez découvrir à fond des maisons surprenantes, d’impressionnants palais, le temple symbole de la ville ainsi qu’un immense hôpital, mais aussi des œuvres plus populaires et plus quotidiennes telles que des pharmacies, des commerces, des boutiques, des lampadaires ou des bancs, œuvres modernistes qui démontrent que le Modernisme s’est enraciné avec force à Barcelone et qu’il représente encore aujourd’hui un art vivant et vécu.

Le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone peut être acquis dans nos centres de Modernisme.

Plus d'information