Accueil / Bars et restaurants modernistes / Casa Martí – Els Quatre Gats

Casa Martí – Els Quatre Gats

1896
Josep Puig i Cadafalch
Mataró (1867) - Barcelone (1956)

Dans la Casa Martí, œuvre de Josep Puig i Cadafalch datant de 1896, on trouve le bar-restaurant Els Quatre Gats, fondé par Pere Romeu et Miquel Utrillo, et ouvert, dans une première époque, vers 1903. À l'intérieur de l'établissement, le caractère néo-gothique de la construction est évident, de même que la recherche d'une configuration d'espace proprement « rural catalan », avec la décoration de céramique aux thèmes floraux et géométriques, les encadrements de pierre, et les différents éléments de fer forgé.

Pour davantage d'information, voir On sort, guide des bars et restaurants modernistes). Cette ancienne taverne fut l'un des épicentres artistiques et culturels de la Barcelone de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Ramon Casas, Santiago Rusiñol et Pablo Picasso sont quelques-uns des illustres personnages qui dînèrent et burent dans ce cénacle particulier inauguré en 1897 au rez-de-chaussée de la néogothique CASA MARTÍ (MAISON MARTI), de Josep Puig i Cadafalch (1895-1896). Le bâtiment, à l'air plus européen que catalan, brille de ses grandes fenêtres ogivales aux vitraux polychromes, ainsi que de la curieuse ornementation des fenêtres et du balcon gothique flamboyant. l'extérieur est aussi décoré par les sculptures d'Eusebi Arnau, par les fers forgés de Manuel Ballarín et, sur le socle faisant l'angle, par la statue Sant Josep de Llimona. Celle que l'on peut voir aujourd'hui est une reproduction de la statue originale qui fut détruite pendant la Guerre civile et récupérée par la municipalité en l'an 2000. l'intérieur est spectaculaire : Ramon Casas paya de sa propre poche les lustres circulaires et le mobilier médiéval dessinés par Puig i Cadafalch. Un autre de ses « cadeaux » fut le tableau dans lequel deux hommes, Pere Romeu, le propriétaire du bar, et lui-même, apparaissent, pédalant de concert sur un tandem ; celui qui se trouve actuellement dans l'établissement est une copie, étant donné que l'original se trouve au MNAC (point (34) de la Route du Modernisme). Le local, qui publiait sa propre revue -Pèl & Ploma-, devint le refuge d'artistes et d'intellectuels tels que les compositeurs Enric Granados et Isaac Albéniz, ou les jeunes peintres Joaquim Mir et Pablo Picasso. Malheureusement, le bâtiment n'est pas conservé dans son intégralité. Le linteau original de la porte, œuvre de Puig i Cadafalch, a disparu lors de travaux que le local a subis au cours de sa vie plus que centenaire.Actuellement, l’établissement est un bar-restaurant, spécialisé dans la cuisine de marché et international, sous la direction du chef Simon Tomàs. En souvenir de ses origines, les propriétaires actuels maintiennent une certaine activité artistique. Tous les soirs, le dîner est accompagné par la musique du piano en direct (de 21h à 00h dans le salon intérieur) et si la veillée s’anime, on peut assister à l’apparition d’un artiste spontané. Les mardis à partir de 21h45, la scène des Quatre Gats devient un point de rencontre des amateurs de jazz, et les musiciens du 4 jazz Trio renvoient au public l’esprit des jam sessions des années 1930.

Le bar-restaurant Els Quatre Gats est situé au rez-de-chaussée de la Casa Martí, le premier immeuble que Josep Puig i Cadafalch projeta à Barcelone, en 1896. La maison est de style clairement néomédiévaliste ou néogothique, par ses arcades en pointe et le tracé ornemental de ses ouvertures, mais aussi indiscutablement modernista par l’utilisation, à l’intérieur, de divers arts appliqués tels que le fer forgé ou la céramique.

La Taverna dels Quatre Gats, nom sous lequel il a été inauguré pendant l’été de l’année 1897, a suscité dès le début la curiosité des passants. L’atmosphère de vieille maison catalane attirait l’attention. Cette esthétique venait du choix des éléments décoratifs: meubles de bois de noyer, comptoir recouvert de céramique populaire catalane, poutres de bois décorées simplement, entre autres éléments, qui étaient combinés avec des applications de fer forgé et des vitraux aux fenêtres. Comme le disaient les journaux de l’époque, tous ces éléments «donnent un air artistique à l’établissement».

Les fondateurs en sont Pere Romeu et Miquel Utrillo, deux hommes qui ont su recréer l’ambiance qu’ils avaient vécue à Paris, et qui ont réussi de cette manière à accueillir dans leur local divers artistes peintres, tels que Casas, Rusiñol ou Picasso (qui a d’ailleurs fait dans cette taverne sa première exposition de dessins) ainsi que des musiciens tels qu’Albéniz ou Morera. La présence de ces personnages plus les activités qui étaient réalisées dans le salon intérieur, telles que des spectacles d’ombres chinoises, de marionnettes ou des discussions-débats, ont donné une certaine notoriété au local en tant que lieu bohème et point de rencontre d’artistes. Et c’est une connotation qui perdure encore de nos jours.

De fait, le bar à bières n’a été ouvert que pendant six ans. En 1903, il a été fermé et transformé en magasin textile. Ce n’est qu’en 1988 qu’il a été réouvert comme établissement de restauration. Et, aussi insolite que cela puisse paraître, le fait est que l’on a pu récupérer l’intérieur parce que les détails de la décoration avaient été conservés intacts. La famille Ferré a été chargée de récupérer l’espace et de remettre dans la mémoire de tous l’existence d’Els Quatre Gats. Aujourd’hui, l’établissement est régi sous la responsabilité de Josep Maria Ferré et de son fils Ivan.

Els Quatre Gats a deux espaces distincts: le premier dans lequel on pénètre est la zone de bar-cafétéria, qui est là où se trouvait l’ancienne taverne. C’est là qu’est concentrée la décoration originale, alors que la seconde salle, aujourd’hui zone de restauration, et qui à l’origine était la salle réservée aux spectacles et aux expositions, a été redécorée en utilisant les motifs du langage modernista, tout spécialement au plafond, tout en conservant aussi certains éléments qui avaient été réalisés lorsque cet espace était un magasin textile.

Dans le bar, on a conservé le revêtement de céramique qui monte sur le mur jusqu’à mi-hauteur, les encadrements de pierre des portes d’entrée aux différents espaces, et le bar original recouvert de céramique avec des éléments floraux et géométriques. Seul a disparu un paravent de bois qui servait de séparation entre l’entrée et le bar, et que l’on peut voir cependant dans une photographie ancienne exposée à l’intérieur du local. La décoration est complétée par des reproductions d’œuvres de Ramon Casas, Santiago Rusiñol et Pablo Picasso.

Actuellement, l’établissement est consacré au bar-restaurant, spécialisé dans la cuisine de produits frais du jour et dans la cuisine internationale, sous la direction du chef Antonio Cabanas. De temps en temps, en fonction de la saison, le restaurant célèbre une semaine de la cuisine consacrée à un pays concret. En souvenir des origines, les propriétaires actuels conservent vivante une certaine activité artistique. Chaque soir, le dîner est accompagné d’une musique jouée au piano en direct (de 21 heures à 1 heure du matin dans le salon intérieur) mais aussi, si la soirée s’anime, on peut parfois profiter de l’apparition spontanée d’un artiste. En outre, l’établissement édite tous les jours un bulletin, 4 Gats. Diari d’Art i Cultura amb menú gastrònomic, qui contient le menu du jour ainsi que quelques relations d’événements et l’expression de diverses opinions. Ces activités, que l’on peut consulter sur la page web de l’établissement, sont complétées par le projet Jove Valor, qui a pour but la promotion de jeunes artistes et créateurs. Si l’on veut en savoir plus quant à l’établissement ou en rapporter un souvenir, on vend dans le local même divers objets tels que des jeux de tasses à café, des chemisettes, le livre du centenaire et même quelques ouvrages de cuisine.


Interventions de la Campagne Barcelona, posa't guapa (Barcelone, fais-toi belle)

Restauration de la façade ainsi que de la grille modernista.
Récupération de l'image de sant Josep.


Horaires

Tous les jours de la semaine, de 9 heures à 1 heure du matin



Plus d'informations

93 302 41 40
www.4gats.com


Obtenir le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone

La Route du Modernisme de Barcelone est un itinéraire qui traverse la Barcelone de Gaudí, de Domènech i Montaner et de Puig i Cadafalch, qui ont fait de Barcelone, conjointement avec d’autres architectes, la capitale mondiale du Modernisme. Grâce à cet itinéraire, vous pourrez découvrir à fond des maisons surprenantes, d’impressionnants palais, le temple symbole de la ville ainsi qu’un immense hôpital, mais aussi des œuvres plus populaires et plus quotidiennes telles que des pharmacies, des commerces, des boutiques, des lampadaires ou des bancs, œuvres modernistes qui démontrent que le Modernisme s’est enraciné avec force à Barcelone et qu’il représente encore aujourd’hui un art vivant et vécu.

Le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone peut être acquis dans nos centres de Modernisme.

Plus d'information