Gaudí Garraf

1885

Le restaurant Gaudí Garraf a été aménagé dans l’espace du fameux Celler Güell, qui réunit plusieurs bâtiments construits peut-être avec l’intervention d’Antoni Gaudí.

En 1882, Eusebi Güell confia à Gaudí un projet de pavillon de chasse sur des terrains qui lui appartenaient dans la région du Garraf. Le projet n’aboutit pas mais postérieurement, en 1895, on construisit une cave à partir d’un projet probablement de Gaudí et avec la collaboration de Francesc Berenguer, à qui l’on attribua l’œuvre pendant de longues années.

La cave ou celler –construite en pierres de la région– est un bâtiment triangulaire très original, qui utilise l’arc parabolique de Gaudí et où les murs servent de toiture, avec deux souterrains et trois étages supérieurs, qui comprennent une chapelle privée. À l’extérieur, malgré son caractère essentiellement médiéval, on observe des éléments naturalistes sur les cheminées, caractéristiques de l’architecte, et l’anagramme de la famille Güell sur les murs.

Le pavillon du concierge fait également partie du projet. En pierres et en briques, il arbore lui aussi l’anagramme de la famille Güell, et on y accède par une remarquable porte grillagée en fer.

Sur la même propriété, se dresse une tour de guet que jouxte une ferme, toutes deux privées et non accessibles au public.

Depuis 1977, l’ensemble appartient à la famille Granada, qui l’acheta au comte Güell de l’époque. Le bâtiment construit par Gaudí servit de demeure privée et le reste de l’espace continua à servir de cave à champignons dont la culture remontait à plusieurs années déjà. En 1994, la famille Granada aménagea les lieux en restaurant; les deux grandes salles qui abritaient les cultures de champignons furent transformées en deux grands salons, le Granada et le Garraf, et le rez-de-chaussée de la maison fut transformé en salon Gaudí.

À l’étage principal, le salon Granada, qui peut accueillir quatre cents personnes, est compartimenté par des arcs de plein cintre qui divisent l’espace en plusieurs nefs couvertes de voûtes en briques, chaque nef étant garnie de plusieurs rangées de tables rondes. Un escalier relie cette salle au salon Garraf, à l’étage inférieur, qui peut accueillir trois cents personnes. Décoré avec beaucoup de sobriété, l’espace est divisé par des piliers supportant de petites voûtes. Outre l’activité de restaurant à la carte, ces deux espaces accueillent de grandes fêtes privées, notamment des banquets de noce. Dans les deux cas, les apéritifs sont servis indépendamment sur la terrasse. L’été, cependant, le dîner peut également être servi sur l’une de ces terrasses, appelée terrasse du violon, un lieu privilégié grâce à la vision d’ensemble qu’il offre.

En sortant de ce bâtiment, qui a un caractère de bâtiment industriel, et en traversant le chemin, on trouve un bâtiment plus artistique. Utilisé actuellement comme restaurant –qui peut accueillir quatre-vingt convives–, le Salon Gaudí a conservé visibles ses particularités architecturales sans qu’on lui ait ajouté aucun accessoire. L’espace triangulaire très accusé à l’intérieur ainsi que la forme des fenêtres et de la porte d’entrée sont particulièrement remarquables. Les étages supérieurs sont privés et donc fermés au public. Sur demande, la chapelle supérieure peut néanmoins être mise à la disposition des futurs époux avant le banquet.

Le restaurant propose une cuisine méditerranéenne élaborée, uniquement à la carte mais à des prix tout à fait raisonnables, comparables à des menus de fêtes. Certains plats ont reçu des appellations qui rappellent l’histoire du site, comme la salade Gaudí, par exemple. Par ailleurs, dans le salon Granada, le barbecue est bien en vue et permet aux clients de suivre en toute confiance la cuisson de la viande grillée, l’une des spécialités du restaurant.

L’accueil est avant tout chaleureux et cordial, l’ensemble étant régenté par la famille Granada qui tient à en faire un point de rencontre agréable, simple et tranquille dans un ensemble architectural original.



Horaires

de dijous a dissabte de 13.30 a 16h
i de 20.30 a 23h. Diumenge de 13.30 a 16h. Obert tot
l’any



Plus d'informations

Restaurant
Tel.: 93 632 01 80
www.gaudigarraf.com


Obtenir le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone

La Route du Modernisme de Barcelone est un itinéraire qui traverse la Barcelone de Gaudí, de Domènech i Montaner et de Puig i Cadafalch, qui ont fait de Barcelone, conjointement avec d’autres architectes, la capitale mondiale du Modernisme. Grâce à cet itinéraire, vous pourrez découvrir à fond des maisons surprenantes, d’impressionnants palais, le temple symbole de la ville ainsi qu’un immense hôpital, mais aussi des œuvres plus populaires et plus quotidiennes telles que des pharmacies, des commerces, des boutiques, des lampadaires ou des bancs, œuvres modernistes qui démontrent que le Modernisme s’est enraciné avec force à Barcelone et qu’il représente encore aujourd’hui un art vivant et vécu.

Le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone peut être acquis dans nos centres de Modernisme.

Plus d'information