Bar Muy Buenas

Les origines du Bar Muy Buenas remontent à la fin du XIXe siècle, époque à laquelle il a été fondé comme bar-cafétéria par un membre de la famille Serrano. L’établissement est ensuite passé de père en fils pendant trois générations –il a été baptisé sous son nom actuel, Bar Muy Buenas, en 1928–. Par la suite, en 1996, Antonio Serrano l’a vendu à Antonio Magaña, le propriétaire actuel du bar qui a petit à petit rendu au lieu son aspect original.

La porte d’entrée laisse subtilement entrevoir qu’il s’agit d’un établissement différent, non par une décoration exagérée mais bien plutôt par la douceur des lignes ondulées qui encadrent l’enseigne et par la poignée de la porte elle-même. Le comptoir du bar est celui qu’il y avait à l’origine, et il a retrouvé sa fonction primaire alors que pendant de nombreuses années il était installé dans un autre endroit du bar où il servait d’élément décoratif. C’est un comptoir de marbre avec deux compartiments qui étaient remplis de glace, à leur époque de splendeur, pour y mettre les boissons à rafraîchir; les deux distributeurs d’eau, quant à eux, ont été remplacés par des distributeurs de bière.

On remarquera aussi dans ce local le splendide paravent de pin maritime et de verre gravé à l’acide avec des motifs floraux qui constituait, à l’origine, la porte de séparation entre la cafétéria proprement dite et la salle à manger, et qui, de nos jours, isole le bar de l’arrière-salle. La première partie du local surprend par la hauteur inhabituelle de son plafond, créée par la suppression du plancher qui soutenait une sorte de mezzanine utilisée comme logement. Dans l’espace intérieur, on n’a conservé pratiquement aucun élément décoratif modernista, mais au cours de l’été 2001, Antonio Magaña a chargé un artiste-peintre argentin de la décoration murale du bar. Le résultat, tout à fait réussi, donne un air de modernité tout en conservant en même temps un arrière-goût de Modernisme puisque l’artiste s’est inspiré de la sinuosité des lignes et des motifs qui se trouvent sur la porte du local. Les tables ont été repeintes en accord avec le dessin mural. Dans l’appartement du haut, l’atmosphère est tout à fait spéciale grâce au petit balconnet de bois –la partie haute du paravent modernista– qui s’ouvre sur l’espace du bar. Dans l’ensemble, l’espace est décoré avec simplicité et bon goût, créant une ambiance confortable et spéciale, ouverte et en même temps accueillante.

Quand Antonio Magaña acheta l’affaire, il le fit avec l’intention de poursuivre l’activité de bar mais aussi avec l’ambition d’en faire un lieu de rencontre pour les activités culturelles diverses: musique, lectures poétiques (tous les mercredis soirs), expositions de jeunes auteurs, et discussions-débats. Ainsi, le local se caractérise par une ambiance jeune, principalement de la ville, ouverte à tous ainsi qu’aux idées neuves. Mais le Bar Muy Buenas n’est pas seulement un bar où l’on peut prendre un café, une bière, un rafraîchissement ou un alcool, c’est aussi un lieu qui offre tout un service de cuisine à des prix fort raisonnables et, plus récemment, un choix important de plats de différentes cultures du monde. On peut aussi à n’importe quelle heure du jour y goûter l’une de ses spécialités de pâtisserie, les torrijas àrabs (une sorte de beignets de pain trempé), ou bien faire son choix dans sa carte, de plus en plus longue, de thés ou de bières d’importation. Plus avant dans la nuit, les tables sont desservies, la musique se fait plus présente, et le Muy Buenas prend l’aspect d’un bar nocturne et d’un lieu de rencontre, où l’on peut savourer ses célèbres mojitos.


Interventions de la Campagne Barcelona, posa't guapa (Barcelone, fais-toi belle)

Restauration des façades extérieures.


Horaires

Du lundi au samedi de 7 heures 30 à 2 heures 30 du matin.
Dimanche de 19 heures à 2 heures 30 du matin.



Plus d'informations

Bar de copes, menjar i activitats culturals.
Tél.: 93 442 50 53


Obtenir le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone

La Route du Modernisme de Barcelone est un itinéraire qui traverse la Barcelone de Gaudí, de Domènech i Montaner et de Puig i Cadafalch, qui ont fait de Barcelone, conjointement avec d’autres architectes, la capitale mondiale du Modernisme. Grâce à cet itinéraire, vous pourrez découvrir à fond des maisons surprenantes, d’impressionnants palais, le temple symbole de la ville ainsi qu’un immense hôpital, mais aussi des œuvres plus populaires et plus quotidiennes telles que des pharmacies, des commerces, des boutiques, des lampadaires ou des bancs, œuvres modernistes qui démontrent que le Modernisme s’est enraciné avec force à Barcelone et qu’il représente encore aujourd’hui un art vivant et vécu.

Le Guide de la Route du Modernisme de Barcelone peut être acquis dans nos centres de Modernisme.

Plus d'information